Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PM

congre-2011-GeneveAprès Hammamet (Tunisie 2009), nous voici à Genève depuis ce lundi 4 juillet pour un autre temps de d'échange et de réflexion autour du social, à l'invitation de l'association internationale pour la formation, la recherche et l'intervention sociale (AIFRIS). La rencontre est abritée par la Haute Ecole en Travail Social (rue du Pré-Jérôme) en assocaition avec l'université du Mail (Bd du pont d'Arve), et le thème en est cette année: Crsises, gouvernance, développement durable: quelles articulations avec l'intervention sociale? Thème souvent revenu à Hammamet, non pas comme le fil rouge du 3ème congrès, mais dans les communications d'ateliers. Il semblait s'imposer pour une prochaine réunion. Cependant deux ans après, j'ai l'impression que notre AIFRIS est un peu en retard sur le questionnement concernant le sujet, car le monde en est des expérimentations aujourd'hui et non à s'interroger sur les articulations. Mais c'en est ainsi du travail social... il marche un peu à rebours. Il se peut que je préjuge de ce que sera les travaux, au risque de se tromper. Alors il nous faudra mettre le turbo pour dépasser le stade des définitions problématiques...!!!04072011057.jpg

En cette après-midi du lundi 4 juillet, une centaine de personnes est rassemblée dans le jardin des anciens locaux de la HETS: c'est le temps de l'accueil accompagné d'un apéro plutôt copieux... et convivial. les interconnaissances prennent naturellement leur logique... Nous sommes 3 délégués de l'IFRASS-Toulouse. Pierre va naturellement vers ses homologues du Comité Scientifique du Congrès. Quelques salamalèk, me voilà avec Chantal vers des gens que nous connaissons déjà: Sylvie, Anne Donatienne... de l'ISFSC de Bruxelles. Et dans la suite nous retrouvons d'autres que nous avons déjà rencontrés à Hammamet, puis nous faisons la connaissance de divers autres (du Maroc, de la Suisse, de la Belgique, du Vénézuéla, du Québec...).

Les conversations sont animées. Les dernières rencontres, les projets en cours et les perspectives sont évoqués, même avec des personnes dont nous venons de faire connaissance. C'est cela aussi le congrès: un lieu de contacts, un lieu où commencent des partenariats entre établissements dont la formalisation se fera plus tard, une fois rentré, suivant la stratégie des uns et des autres... A la suite, à la suisse: ADIEU!

Commenter cet article